L’Organisation non gouvernementale (ONG), Alive and Thrive en collaboration avec le Ministère de la Santé a tenu le vendredi 7 juin 2019 à Ouagadougou, une session de travail avec les hommes et femmes de médias organisés en réseaux sur la question de la nutrition.  L’objectif de la rencontre était d’établir les bases d’une collaboration pour le plaidoyer en faveur de l’adoption de politiques soutenant la Nutrition Maternelle, du Nourrisson et du Jeune Enfant (NMNJE) au Burkina Faso.
« Alive &Thrive», veut établir une relation de collaboration avec les  réseaux de journalistes en nutrition. Ce sont, le réseau des journalistes et communicateurs pour la promotion de l’allaitement maternel exclusif (REJOCAME) et le club des journalistes et communicateurs pour la nutrition et la sécurité alimentaire (c CJCN/SA). Il s’agira à travers ce  partenariat  de relever le défi nutritionnel durant les 1000 premiers jours de la vie. Les 1000 premiers jours est égale à la période unique et critique pendant laquelle se met en place le potentiel physique, pscho moteur, intellectuel et cognitif de l’enfant, Selon Dr Ramatou Sawadogo.  Selon elle, ce qui est perdu pendant les 1000 premiers jours est souvent irréparable.
Au cours de la session, les hommes de médias ont pris connaissance de l’initiative Alive & Thrive, les défis et enjeux de la NMNJE au Burkina Faso. Ils ont également échangé sur les pistes de partenariat, sur le contenu des kits de journalistes et la nature des gadgets utilitaires. En plus, les deux parties ont élaborés une feuille de route du processus plaidoyer pour l’engagement des professionnels des médias.
DCPM/Santé

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images