La commune de Piéla a son premier centre de santé public
La commune rurale de Piéla dans la province de la Gnagna, région de l’Est, a officiellement ouvert son premier centre de santé public, le samedi 22 décembre 2018. La cérémonie d’inauguration a été présidée par le ministre de mines, Oumarou Idani, qui a représenté le ministre de la Santé.
Située dans la province de la Gnagna, dans l’Est du Burkina Faso, la commune de Piéla a officiellement reçu un centre médical (CM) le samedi 22 décembre 2018. Ce centre médical est le premier centre de santé public dans cette localité. Fonctionnel depuis juin 2018, le CM de Piéla est composé d’une infirmerie, d’une maternité, d’un service de médecine, d’un dépôt MEG et de quatre logements. Au nom de la population de Piéla, la représentante des femmes, Bahala Lankoandé, a salué l’initiative qui, selon elle, va permettre à la population de cette localité de bénéficier de la gratuité des soins pour les enfants et pour les femmes enceintes. Pour le maire de la commune, Hahadou Daniel Nadinga, la gratuité est enfin une réalité pour la population de Piéla qui devait parcourir 12 kilomètres pour accéder au centre de santé public le plus proche. Il a, à l’occasion, invité les populations à fréquenter le centre de santé pour leur bien-être. Cette invite a aussi été renouvelée par les co-parrains, au nombre de cinq, dont d’honorables députés et le conseiller juridique du Président du Faso, Alexis Kaboré. Au noms des co-parrains, Alexis Kaboré, a souligné que le programme du Président du Faso, de rapprocher les centres de santé des populations, est en marche.
Dans le message du ministre de la Santé, Pr Nicolas Méda, lu par le ministre des Mines, Oumarou Idani, il ressort que l’ouverture officiel du centre médical marque un grand pas vers la fin des difficultés d’accès aux soins de santé, pour les habitants de Piéla et des localités voisines. Pour lui, la construction de ce centre médical qui a coûté plus de 411 millions de FCFA, est une volonté du gouvernement d’améliorer la santé des populations. Au nom du ministre de la santé, le Ministre Idani reconnait que les populations sont confrontées à de longues distances pour les prises en charge sanitaires. « Le gouvernement dans sa volonté d’améliorer la santé de nos populations, s’est engagé dans un programme de renforcement des infrastructures sanitaires, notamment dans la région de l’Est. », a-t-il martelé. A l’occasion de cette cérémonie, des filles et fils de la localité ont offert au centre médical, du matériel médicotechnique, une moto et la somme de un million de FCFA.
DCPM/Santé

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images