INTRODUCTION

Les hémoglobinopathies sont des maladies héréditaires du sang qui compromettent le transport de l’oxygène dans l’organisme. On en distingue deux grandes catégories : la drépanocytose et les thalassémies.

GENERALITES
La drépanocytose, également appelée hémoglobinose S, sicklémie ou anémie à cellules falciformes  se caractérise par la modification de la forme des globules rouges (hématies) qui, normalement  biconcaves, prennent une forme de croissant ou de faucille due à l’altération de l’hémoglobine, la protéine assurant le transport du dioxygène dans le sang. Moins élastiques, les hématies falciformes peuvent obstruer les petits vaisseaux sanguins et bloquer la circulation sanguine. Elles vivent moins longtemps, ce qui entraîne une anémie dite anémie falciforme. Une moins bonne oxygénation du sang et l’occlusion des vaisseaux sanguins chez les drépanocytaires peuvent entraîner des douleurs chroniques aiguës, de graves infections bactériennes et des nécroses.

Bien que cette maladie ne soit pas actuellement guérissable, en dehors des exceptionnels cas de greffe de moelle, des mesures de lutte axées sur la prévention, le traitement et le soutien peuvent être mis en place à tous les niveaux, et permettre d’améliorer aussi bien la qualité de la vie que l’espérance de vie des personnes souffrant de drépanocytose.

Nommée en janvier 2019 comme ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué/Sorgho cède la direction de l’Unité de formation et de recherche en Sciences de la santé (UFR/SDS), à Adama Sanou, professeur titulaire. Elle a officiellement passé la main le lundi 17 juin 2019 à l’Université Joseph Ki Zerbo. La directrice sortante, Pr Léonie Claudine Lougué/Sorgho a remercié ses anciens collaborateurs pour le travail et les résultats réalisés ensemble. Elle les a invités à poursuivre dans la même dynamique avec le nouveau directeur pour que l’UFR/SDS rayonne davantage.

Le Ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué/Sorgho, a reçu en audience le lundi 17 juin 2019, le Directeur général du centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Sina de Rabat en Tunisie. Accompagné par une délégation du CHU Yalagado Ouédraogo, Abdelkader Errousgami est venu échanger avec le ministre de la Santé dans le cadre d’une signature de convention entre le CHU Ibn Sina de Rabat et le CHU-YO. A travers cette convention, les deux hôpitaux veulent partager leurs expériences pour une meilleure prise en charge des patients.

Le Secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Landaogo S. Lionel Wilfrid Ouédraogo, a présidé la cérémonie de  lancement  du premier passage des  journées nationales de supplémentation en vitamine A des enfants de 6 à 59 mois et de déparasitage.  Le cérémonial a eu lieu le vendredi 21 juin 2019 à Ouagadougou, au CSPS de Dasasgho, dans l’arrondissement 5.
Le premier passage des journées nationales de supplémentation en vitamine A des enfants de 6 à 59 mois et de déparasitage a débuté le vendredi 21 juin 2019. Le lancement a  été présidé par le Secrétaire général du ministère de la Santé, Landaogo S. Lionel Wilfrid Ouédraogo en présence des partenaire techniques et financiers.

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images